Natural Lime Plaster - Exterior and Interior Wall Finish

Historique de la chaux naturelle

La chaux est le matériau noble par excellence. Elle accompagne l'homme depuis des millénaires et résiste à toutes les évolutions techniques. Matériau ancien, elle est aussi celui de l'avenir, en raison de ses qualités exceptionnelles.

Les premières traces d'utilisation de la chaux datent du V° millénaire av. JC, en Mésopotamie (Irak actuel). Elle était alors employée en badigeon. 

Ce sont les Grecs, puis les Romains, qui l'utilisèrent abondamment et avec succès, comme mortier pour bâtir et décorer et, traiter les sols. Les temples grecs, les voies romaines ou encore le célèbre Pont du Gard, sont autant de réalisations à la chaux qui traversent le temps sans dommage. 

Elle fut dans l'Antiquité, au Moyen-Age et jusqu'à la Révolution industrielle, le matériau de construction privilégié. 

Au XIXe siècle, l'analyse scientifique des matériaux oriente les recherches vers des liants à prise rapide. Le XXe siècle des destructions et reconstructions urgentes lui préfère les liants artificiels, comme le ciment.

Aujourd'hui, la chaux, utilisée pure ou dans de nouveaux produits prêts à l'emploi, fait son grand retour. Ses qualités physiques, esthétiques prouvées sont irremplaçables pour la construction et la décoration. 

Comme par le passé, elle vous permet de bâtir, de restaurer, de décorer naturellement. Dans l'avenir, elle laissera respirer vos murs, mettra en valeur vos sables, terres et oxydes locaux, s'adaptera aux mouvements du bâti ancien et neuf.

Composition de la chaux naturelle

La chaux est un produit naturel résultant de la cuisson d'un calcaire plus ou moins pur. En fonction de la composition chimique de la roche d'origine, on peut obtenir différentes chaux. En Europe, deux sont principalement utilisées : La chaux aérienne et la chaux hydraulique naturelle.

La chaux aérienne

La chaux aérienne est le produit de la calcination d'une roche composée en grande majorité de carbonate de calcium : le calcaire. Elle contient très peu d'impuretés. Ses emplois sont très divers. Utilisée en mortier, elle fait sa prise ou carbonatation au contact de l'air sur une période prolongée.

La chaux hydraulique naturelle pure

La chaux hydraulique naturelle pure est obtenue par calcination d'une roche composée essentiellement de carbonate de calcium (le calcaire) et d'éléments qui, lors de la cuisson, se transforment en silicates et aluminates de calcium.

Lorsque la chaux est employée en mortier, ces éléments, en quantité suffisante, lui confèrent, dans un premier temps, une prise dite hydraulique. Elle réagit donc au contact de l'eau ; alors que le calcaire, transformé en chaux aérienne, commence sa prise ou carbonatation au contact de l'air ambiant.

La chaux hydraulique naturelle pure peut entrer dans la composition de liants. Elle leurs confère des propriétés supplémentaires, particulièrement appréciées des professionnels du bâtiment.

De la pierre à la pierre: cycle de la chaux naturelle

La calcination transforme le calcaire (carbonate de calcium) en oxyde de calcium et en dioxyde de carbone (le gaz carbonique) . L'oxyde de calcium recueilli est la chaux vive.

Eteinte par humidification et adjonction d'eau, elle peut être utilisée dans la construction, transformée en mortier par mélange d'eau et de sable.

Lors de sa mise en oeuvre, le mortier de chaux entame sa carbonatation ou prise. L'eau s'évapore et le gaz carbonique de l'air ambiant se fixe dans le mortier recomposant exactement le calcaire d'origine.

      

De la pierre, la chaux repasse à la pierre 

Lors de la mise en oeuvre d'une chaux hydraulique naturelle, le mortier réagit, dans un premier temps, avec l'eau, en raison des éléments hydrauliques contenus dans la chaux (silicates et aluminates de calcium) et …le cycle de la chaux reprend.

La chaux aérienne non agglomérée au liant hydraulique débute sa carbonatation au contact de l'air.

Les propriétés des chaux naturelles

Si la chaux a traversé le temps avec succès, c'est que ses qualités sont considérables. Supplantée par les liants artificiels depuis la Révolution industrielle, la chaux suscite aujourd'hui un regain d'intérêt. Ses propriétés, éprouvées au fil des millénaires, sont un gage de satisfaction. Pour certains travaux, les liants artificiels, comme le ciment, révèlent actuellement leurs faiblesses, au profit de la chaux. Les professionnels du bâtiment et ceux des Travaux Publics trouvent dans la chaux la réponse à nombre de leurs problèmes. 

La chaux naturelle dans le bâtiment 

    

  La chaux peut intervenir à tous les stades de la construction d'un édifice et de sa restauration : des fondations, en passant par la toiture, jusqu'à la décoration finale ; ce qui suppose un grand nombre de propriétés rassemblées.

La chaux naturelle s'adapte très facilement aux différents supports.

Elle tolère les mouvements du bâti, inhérents à toute construction ancienne ou moderne, grâce à sa souplesse; ce qui n'est pas le cas des liants artificiels.

Elle adhère très bien aux supports en raison de la finesse de son grain.

Aérienne ou hydraulique, la chaux laisse respirer les murs, en favorisant les échanges hygrométriques. Elle capte et rejette la vapeur d'eau, permettant d'éviter les remontées d'humidité. Elle s'oppose dans le même temps à la pénétration des eaux de ruissellement. Perméable à l'air, elle est imperméable à l'eau.

Excellent isolant thermique et phonique, elle contribue au confort des habitations.

Hydraulique ou encore plus aérienne, son comportement au feu est excellent.

Ses propriétés désinfectantes sont bien connues. Elle est utilisée vive pour assainir les écuries et les caves. D'une manière générale, éteintes, les chaux combattent encore les bactéries.

Sa réversibilité est une qualité essentielle, en particulier en restauration du bâti ancien. Les mortiers à base de chaux respectent les matériaux (pierre, bois) et peuvent être retirés, à tout moment, sans conséquence, pour les autres parties d'un ouvrage, et remplacés par de nouveaux mortiers de chaux naturelle. La Réversibilité est un avantage de plus des produits à la chaux par rapport au ciment.

Plastiques

L'onctuosité et la souplesse des mortiers à base de chaux sont très appréciées des maçons et des décorateurs. Ces qualités en font un produit facile à l'emploi, applicable aussi bien mécaniquement que manuellement.

La lenteur du durcissement des mortiers à base de chaux leur permet d'être souples et maniables plus longtemps. Les reprises et les travaux de finition sont alors possibles, ce qu'un travail au ciment ne permet pas.

Esthétiques

En décoration intérieure ou extérieure, les possibilités offertes par la chaux sont nombreuses. Le choix des finitions est immense, en fonction des sables, terres ou oxydes, des dosages et des outils utilisés, pendant ou après le durcissement d'un mortier. Crépis, enduit gratté, peigné ou feutré, fresque, stuc, badigeon, eau forte : tout est rendu possible par la chaux.

La blancheur de certaines chaux permet de révéler et de mettre en valeur les sables et oxydes, qui interviennent dans la décoration, qu'il s'agisse d'un crépis rustique ou d'un stuc à l'italienne.

Accrocher la lumière, apporter un velouté incomparable, est une qualité indispensable pour la décoration, que la chaux, plus que tout autre matériau, permet d'obtenir.

La valeur décorative de la chaux est évidente et exploitée depuis fort longtemps. Elle permet de redonner vie à des façades ou des intérieurs anciens. Utiliser la chaux pour les constructions modernes, c'est aussi apporter identité et richesse au bâti.

Economiques

Economiquement avantageuse, la chaux offre le meilleur rapport qualité-prix pour la construction. Elle reste en effet à ce jour l'un des liants les moins chers du marché pour des qualités constamment recherchées. 

Les utilisations des chaux naturelles dans la construction et décoration

Produit entièrement naturel, connu depuis fort longtemps, les chaux connaissent aujourd'hui un grand nombre d'utilisations. 

La chaux naturelle dans construction

La chaux hydraulique naturelle est utilisée depuis des millénaires dans le bâtiment. Ses propriétés uniques en font un liant très indiqué à tous les stades de la construction : elle intervient dans des mortiers à la préparation de la fondation d'un édifice, au montage de maçonnerie, à la pose du carrelage, au ragréage des murs et à la fixation des couvertures. 

En raison de son hydraulicité, elle effectue une prise plus rapide que la chaux aérienne et ses résistances mécaniques lui sont supérieures. 

En application manuelle ou mécanique, elle est également très facile à travailler , ce qui la met à la portée d'un plus grand nombre d'utilisateurs . 

Sa capacité d'adaptation à tous les matériaux naturels en fait un produit parfaitement conçu, hier comme aujourd'hui, pour bâtir durablement

La chaux naturelle pour la décoration

Les maçons et les décorateurs utilisent aujourd'hui, de plus en plus fréquemment la chaux pour la décoration extérieure comme intérieure du bâti ancien et moderne. 

La couleur blanche constante de la chaux hydraulique naturelle met en valeur les sables locaux et les terres naturelles pour la mise en œuvre d'enduits de façade colorés et de crépis. Elle isole et protège les habitations et s'adapte davantage que les liants artificiels aux mouvements des murs des constructions. 

La chaux aérienne est indiquée pour toutes réalisations artistiques telles que les badigeons, fresques ou stucs qui décorent l'intérieur des édifices. 

Plus que tout autre liant, la chaux naturelle est la réponse à vos attentes en matière d'esthétique et de préservation du patrimoine et de l'environnement.

  back to the top